En 1986 un groupe de personnes, professionnelles de la petite enfance, toutes engagées sur le terrain (consultations médico-psychologiques, protection maternelle infantile) constatent qu'un certain nombre de très jeunes enfants présentent des pathologies somatiques bénignes dont l'étiologie paraît se situer sur un versant relationnel et environnemental. Ces troubles motivent des demandes de consultations, nécessitent des soins, un éclairage, une approche pluridisciplinaire. Le versant somatique ne leur apparaît pas seul en cause.
Leur réflexion les conduit à penser à d'autres modes de réponses et de traitement à ces difficultés.
L'évaluation des diverses situations permet de repérer certains facteurs récurrents dans l'insertion socioprofessionnelle, familiale, l'appartenance culturelle, le mode de vie… Ces familles quelque peu déstructurées peuvent être fragilisées par l'arrivée d'un bébé qui vient réactiver les difficultés existantes...
Ces situations entraînent des difficultés relationnelles et de communication peu facilitantes de l'installation des premières relations d'attachement du jeune enfant aux adultes chargés de ses soins quotidiens et de subvenir à ses besoins primaires.
Ces premières relations sont primordiales pour l'enfant, à cette période de totale dépendance, pour intérioriser un sentiment de sécurité de base qui lui permettra d'affronter l'alternance des situations de bien être et de mal être. Quand ces conditions ne sont pas réunies, l'enfant réagit par des états de tension, des troubles somatiques.
A cela les solutions proposées restaient individuelles et médicales... en partie insatisfaisantes.

Centre Médical des Aubes - 14, rue Françoise - 34070 Montpellier 07 69 21 23 75 - Contact cliquez ici